CEIAN 2010

La Vague verte

 

Initiative mondiale pour planter des arbres

Année Internationale de la Biodiversité 2010

HTML Document Emploi des termes

Cette page fait référence aux termes employés dans le présent document.

Release date 15/03/2010
Contributor saidou doumbouya
Geographical coverage Guinée
Keywords Biodiversité

 

  • Diversité biologique :
    Variabilité des organismes vivants de toute origine y compris, entre autres, les écosystèmes terrestres, marins et autres écosystèmes aquatiques et les complexes écologiques dont ils font partie; cela comprend la diversité au sein des espèces et entre espèces ainsi que celle des écosystèmes.
  • Ecosystème :
    Le complexe dynamique formé de communautés de plantes, d'animaux et de micro-organismes et de leur environnement non vivant qui, par leur interaction, forment une unité fonctionnelle.
  • Conservation de la diversité biologique:
    • La gestion active des ressources biologiques pour le plus grand profit des générations présentes tout en maintenant le potentiel de satisfaction des besoins des générations futures.
    • La gestion des interactions humaines avec la variété des formes de vie et d'écosystèmes, afin de maximiser les bénéfices présents et préserver leur potentiel pour satisfaire les besoins et aspirations des générations futures (WRI)
  • Utilisation durable :
    L'utilisation des éléments constitutifs de la diversité biologique d'une manière et à un rythme qui n'entraînent pas leur appauvrissement à long terme, et sauvegardent ainsi leur potentiel pour satisfaire les besoins et les aspirations des générations présentes et futures.
  • Biotechnologie :
    Toute application technologique qui utilise des systèmes biologiques, des organismes vivants, ou des dérivés de ceux-ci, pour réaliser ou modifier des produits ou des procédés à usage spécifique.
  • Conservation ex situ :
    La conservation d'éléments constitutifs de la diversité biologique en dehors de leur milieu naturel.
  • Conservation in situ :
    La conservation des écosystèmes et des habitats naturels et le maintien et la reconstitution de populations viables d'espèces dans leur milieu naturel et, dans le cas des espèces domestiquées et cultivées, dans le milieu où se sont développés leurs caractères distinctifs.
  • Espèce domestiquée ou cultivée :
    Toute espèce dont le processus d'évolution a été influencé par l'homme pour répondre à ses besoins.
  • Habitat :
    Le lieu ou type de site dans lequel un organisme ou une population existe à l'état naturel.
    Matériel génétique : le matériel d'origine végétale, animale, microbienne ou autre, contenant des unités fonctionnelles de l'hérédité.
  • Pays d'origine des ressources génétiques :
    Pays qui possède ces ressources génétiques dans des conditions in situ.
  • Pays fournisseur de ressources génétiques :
    Tout pays qui fournit des ressources génétiques récoltées auprès de sources in situ, y compris les populations d'espèces sauvages au domestiquées, ou prélevées auprès de sources ex situ, qu'elles soient ou non originaires de ce pays.
  • Ressources biologiques :
    Les ressources génétiques, les organismes ou éléments de ceux-ci, les populations, ou tout autre élément biotique des écosystèmes ayant une utilisation ou une valeur effective ou potentielle pour l'humanité.
  • Ressources génétiques :
    Le matériel génétique ayant une valeur effective ou potentielle.
  • Technologie :
    Toute technologie y compris la biotechnologie.
  • Zone protégée :
    Toute zone géographiquement délimitée qui est désignée, ou réglementée, et gérée en vue d'atteindre des objectifs spécifiques de conservation.
  • Diversité des espèces
    Groupe d'organismes individuels capables de se reproduire entre eux dans des conditions naturelles
  • Diversité génétique:
    Diversité des gènes des différents végétaux, animaux et micro-organismes qui habitent la terre. Les espèces se composent d'individus ayant des caractéristiques génétiques différentes pouvant être hérités.
  • Espèces en péril:
    • E. éteinte: Qui a existé sur un territoire et qui n'existe plus ailleurs au monde;
    • E. extirpée: Qui a existé sur un territoire, qui n'y est plus mais existe ailleurs dans le monde;
    • E. en danger: Qui existe sur un territoire mais en très petit nombre
    • E. menacée: Potentiellement en danger sur le territoire;
    • E. vulnérable: En déclin sur le territoire du fait que le nombre diminue progressivement
    • E. endémique: Qui existe uniquement sur un territoire et pas ailleurs
  • Aire protégée : Etendue préservée en raison de sa situation particulière pour permettre le libre jeu de l'évolution des facteurs naturels dans l'intérêt du public.
  • Capacité de charge : Nombre d'individus maximum d'une espèce qu'un territoire peut faire vivre et se reconstruire dans de bonnes conditions générales, sans que cela ne porte préjudice à la qualité de leur habitat.
  • Chasse : Toute action visant à poursuivre, capturer ou tuer un animal sauvage désigné comme gibier, ou bien tendant à prendre des œufs ou détruire des nids d'oiseaux ou de reptiles.
  • Faune ichtyologique : ensemble des poissons vivant d'une région donnée.
  • Gibier : ensemble des animaux sauvages, susceptibles de faire l'objet d'acte de chasse.
  • Parc national : aire préservée pour la protection, la conservation, l'évolution naturelle de la vie animale sauvage, pour la protection des sites des paysages ou des formations géologiques d'une valeur scientifique ou esthétique particulière.
  • Réserve biologique (naturelle) : zone ou région comportant des écosystèmes remarquables, des traits ou des espèces animales ou végétales ayant une importance scientifique nationale et où l'action de l'homme est interdite ou réduite. Une réserve biologique peut être intégrale si l'action de l'homme est interdite ou dirigée si certaines interventions humaines sont permises.
  • Réserve spéciale ou sanctuaire : aire préservée pour la protection des communautés caractéristiques de faune ou de flore ou la protection d'espèces animales ou végétales particulièrement menacées ainsi que les biotopes indispensables à leur survie.
  • Zone économique exclusive (ZEE) : concept juridique introduit par la Convention des Nations Unies de 1982 sur les droits de la mer, portant les droits d'un pays sur ses eaux à 200 milles marins de ses côtes