HTML Document II - Introduction

Release date 17/06/2010
Contributor saidou doumbouya
Geographical coverage Guinée,
Keywords CBD, Convention,

Les civilisations ont leurs racines dans la nature qui a modelé la culture humaine et influencé toutes les œuvres anthropiques et scientifiques. C'est en vivant en harmonie avec la nature que l'homme a les meilleures possibilités de développer sa créativité. Les bénéfices durables qui peuvent être obtenus de la nature sont fonction du maintien des processus écologiques et des systèmes essentiels à la subsistance ainsi que de la diversité des formes organiques que l'homme compromet par une exploitation excessive ou par la destruction de l'habitat naturel. La diversité biologique est menacée, or le matériel génétique d'une espèce qui disparaît est irremplaçable. Si l'on veut sélectionner et développer des types de végétaux ou d'animaux mieux adaptés à nos besoins, ce capital doit être préservé.

Au jour d'aujourd'hui, on ne peut que faire des estimations sur le nombre d'espèces animales ou végétales dont le précieux potentiel génétique a déjà définitivement disparu, avant même d'avoir pu être identifié, étudié et stocké. Bien gérer la diversité biologique est un enjeu économique pour les générations présentes et futures. En effet, on n'en finirait pas de compter le nombre de " portés disparus " en matière de diversité biologique. Pour s'en convaincre il suffira de se souvenir et de comparer, si vous vous êtes un habitué du voyage, le nombre et la diversité des espèces de mammifères, d'oiseaux, de reptiles que vous avez rencontrés lors d'une de vos traversées par un axe quelconque de notre pays, par exemple en 1950 et en 1996. Et pour vous chasseurs comparez les distances que vous parcourez aujourd'hui et celles d'il y a seulement une trentaine d'année, pour trouver votre gibier. Et vous, éleveurs, guérisseurs traditionnels, ménagères etc..., n'avez-vous pas les mêmes problèmes, le même constat? - Selon le naturaliste américain Wilson, 17500 espèces tropicales, animales et végétales s'évanouissent chaque année; - Selon la Fondation Internationale du Développement Rural ( RAFI), la diversité biologique se détruit au rythme de 100 espèces par jour; - Selon l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO), le ¼ de la diversité biologique de la planète risque de disparaître d'ici l'an 2020.

Hypothétiques ou réels, les phénomènes d'extinction des espèces posent le problème de la conservation et de la gestion de la diversité biologique de laquelle nous prélevons les ressources génétiques que nous utilisons à des fins agricoles, industrielles, médicinales etc... Les écosystèmes ont de grandes valeurs du point de vue écologique, économique, médicinale, scientifique, éducatif, esthétique, éthique et assurent de nombreuses fonctions pour l'équilibre des systèmes vitaux. La conservation des écosystèmes dans leurs pleine capacité de fonction et de valeur est d'une importance capitale pour la satisfaction des besoins de prélèvement de faune et de flore, pour la survie des curiosités naturelles de valeur, pour la science (caractéristiques et richesse en diversité biologique), le touristique (beauté du paysage et ou richesse en diversité biologique caractéristique), ou pour l'éducation de la jeunesse à la connaissance de la nature et de ses valeurs diverses. Mais aussi, la conservation des écosystèmes assure l'équilibre de la biosphère, la survie de la diversité biologique dont il est l'habitat et le nourricier. Au cours du temps, la diversité biologique a connu des périodes de régression et d'expansion successives. Mais récemment elle a subi, en un temps très limité, des agressions essentiellement liées à l'activité humaine. L'humanité consciente de la valeur intrinsèque de la diversité biologique et de la valeur de la diversité de ses éléments constitutifs sur les plans environnemental, génétique, social, économique, scientifique, éducatif, culturel, récréatif et esthétique, mais aussi de l'importance de la diversité biologique pour l'évolution et pour la préservation des systèmes qui entretiennent la biosphère a adopté et signé la Convention sur la Diversité Biologique à Rio , en JUIN 1992. Ainsi, la conservation de la diversité biologique est devenue la préoccupation commune de l'humanité qui se trouve inquiétée parce que celle-ci s'appauvrit considérablement . - Les objectifs de cette convention, dont la réalisation sera conforme à ses dispositions pertinentes, sont la conservation de la diversité biologique, l'utilisation durable de ses éléments et le partage juste et équitable des avantages découlant de l'exploitation des ressources génétiques, notamment grâce à un accès satisfaisant aux ressources génétiques et à un transfert approprié des techniques, compte tenu de tous les droits sur ces ressources et aux techniques et grâce à un financement adéquat. Cette convention en son article 7 qui porte sur l'identification et la surveillance de la diversité biologique recommande que chaque partie contractante, dans la mesure du possible et selon qu'il conviendra, notamment aux fins de la conservation in situ et de l'utilisation durable des éléments constitutifs de la diversité biologique devra:

a) - Identifier les éléments constitutifs de la diversité biologique importants pour sa conservation et son utilisation durable, en tenant compte: - des écosystèmes et habitats: comportant une forte diversité, de nombreuses espèces endémiques ou menacées, ou des étendues sauvages, nécessaires pour les espèces migratrices; ayant une importance sociale, économique, culturelle ou scientifique; ou qui sont représentatifs, uniques ou associés à des processus d'évolution ou d'autres processus biologiques essentiels; - des espèces et communautés: qui sont menacées, des espèces sauvages apparentées à des espèces domestiques ou cultivées; d'intérêt médicinal, agricole ou économique; d'importance sociale, scientifique ou culturelle; ou d'un intérêt pour la recherche sur la conservation et l'utilisation durable de la diversité biologique, telles que les espèces témoins; - des génomes et des gènes: décrits revêtant une importance sociale, scientifique ou économique.

b) - Identifier les processus et catégories d'activités qui ont ou risquent d'avoir une influence défavorable sensible sur la conservation et l'utilisation durable de la diversité biologique.

OBJECTIFS DE LA MONOGRAPHIE:

1. Identifier les composantes de la diversité biologique qui sont importantes pour sa conservation et son utilisation durable;
2. Faire la collecte et l'évaluation des données nécessaires pour un contrôle efficace des composantes de la diversité biologique;
3. Identifier les procédés et les activités qui menacent la diversité biologique;
4. Evaluer les implications économiques de la conservation et de l'utilisation durable des ressources biologiques;
5. Déterminer les valeurs économiques des ressources génétiques et biologiques;
6. Evaluer les actions prioritaires pour la conservation et l'utilisation durable de la diversité biologique.